Dictionnaire mythologique
Dictionnaire mythologie > Définition #O
Oedipe [Οἰδίπους] : (gr) Fils de Laïus et de Jocaste. Oedipe, dès sa naissance fut exilé de Thèbes pour échapper aux prédictions de l'oracle : "il sera le meurtrier de son père et l'époux de sa mère ; de cette union incestueuse naîtra ensuite une race détestable". Élevé par Polybe, roi de Corinthe, il quitta le pays une fois adulte pour vivre sa vie et rencontra sur sa route un vieillard arrogant qu'il tua, ignorant qu'il s'agissait de Laïus. Entrant victorieux à Thèbes après avoir triomphé de l'énigme du Sphinx, il épousa Jocaste, devint roi de Thèbes et fit quatre enfants à sa propre mère : Étéocle, Polynice, Ismène et Antigone. Lorsqu’ils apprirent enfin la vérité, Jocaste se suicida, Œdipe se creva les yeux et il renonça à son royaume qu'il abandonna aux querelles de ses fils. Le mythe d'Oedipe servit plus tard au psychanalyste Sigmund Freud à la construction de sa théorie du complexe d'Oedipe.

Olympe [Ὄλυμπος] : (gr) Le mont Olympe est le sommet le plus élevé (plus de 2900 mètres) de la chaîne de montagnes grecques portant le même nom. Les auteurs et les poètes de l'Antiquité y placèrent la résidence des dieux à cause des nuages qui en cachent perpétuellement la cime. Ces dieux, dont quatorze principaux, étaient nommés les Olympiens et comprenaient : Zeus, Héra, Poséidon, Hadès, Apollon, Athéna, Aphrodite, Arès, Hermès, Héphaïstos, Déméter, Dionysos, Hestia et Artémis.

Omphale : (gr) Fille de la rivière Lardanus, Omphale fut l'épouse de Tmolos roi de Lydie et devint reine à son tour lorsque son époux mourut d'un coup de corne. On la connaissait pour avoir fait d'Héraclès son esclave pendant un temps, afin de le racheter du meurtre de son ami Iphitos, l'obligeant à se conduire comme une femme et à observer des activités féminines alors qu'elle-même endossait un rôle masculin pour le soumettre. Selon une version du mythe, Omphale aurait ensuite épousé le héros une fois son crime expié.

Oracles : (gr) La divination était dans l'Antiquité la grande affaire de tous et un culte religieusement observé. Pour connaître son avenir ou encore pour prendre de sages décisions, il fallait consulter l'oracle. Certains de ces oracles furent très célèbres dont celui de Delphes. Mais on connaissait également les oracles de Claros, de Cumes, de Didyme ou de Milet. Le rituel entourant la consultation de l'oracle variait selon la région, le dieu responsable ou le statut du demandeur. Parfois, il nécessitait moult sacrifices, des jeûnes, des lustrations, des aumônes, etc. Le plus souvent, la réponse venait sous forme d'énigme et une interprétation rigoureuse était alors de mise pour bien comprendre le sens de ce qui avait été entendu.

Orcus : (rom) Dieu des Enfers dans la mythologie romaine, Orcus fut identifié à Hadès chez les Grecs. Il s'agissait d'un géant barbu et poilu, sans doute originaire de la religion étrusque. Sa vocation était de tourmenter les criminels après leur mort. Il semble qu'un temple en son honneur ait existé sur le mont Palatin à Rome. Aujourd'hui, il n'en subsiste aucune trace.

Oreste [Ὀρέστης] : (gr) Oreste, fils d'Agamemnon et de Clytemnestre. Sauvé de la fureur vengeresse de sa mère (Agamemnon ayant sacrifié leur fille Iphigénie, Clytemnestre le tua) par sa sœur Électre qui le conduisit chez un oncle, Oreste jura de venger le meurtre d'Agamemnon. Devenu adulte, avec la complicité de son cousin Pylade qu'il aimait tendrement, Oreste fit courir le bruit de sa mort aux oreilles de sa mère et la piégea dans un temple avec son concubin et usurpateur du trône paternel. Là, il les assassina tous les deux.

Orion [Ὠρίων] : (gr) Fils d'Hyriée, fondateur de la cité d'Hyria en Béotie, Orion eut une conception singulière. Son père ne voulant pas se marier demanda aux dieux de lui accorder un héritier. Zeus, Hermès et Poséidon lui rendirent donc visite et Hyriée sacrifia le plus beau bœuf de son troupeau en leur honneur. Le trio divin étendit sur le sol la peau de la bête sacrifiée et ordonna à Hyriée de la couvrir de son urine. Ensuite ils enterrèrent la peau dans le jardin du palais et neuf mois plus tard, un fils naquit de la terre. Hyriée le nomma Orion. D'une grande beauté, Orion grandit en force et devint un géant, admirable chasseur, lequel à sa mort fut transformé en constellation.

Orphée : (gr) Orphée était fils d’Œagre, roi de Thrace, et de la muse Calliope. Musicien charmeur, il savait calmer toutes les bêtes, enjôler les plus féroces, charmer les vents et les fleuves et faire danser les arbres. Ayant reçu une lyre à sept cordes d'Apollon, il y rajouta deux cordes en l'honneur des neuf muses. Ses accords étaient si mélodieux, ses sons si envoûtants, son talent si parfait qu'il réussit par son art à adoucir les mœurs du peuple thrace, réputé pour ses coutumes sauvages.
   

TOUTE REPRODUCTION MEME PARTIELLE STRICTEMENT INTERDITE - COPYRIGHT © DICTIONNAIRE MYTHOLOGIE - ANNUAIRE GRATUIT - SYNONYME - HOROSCOPE